Accueil Actualité Faut-il une formation à l’utilisation d’un défibrillateur ?

Faut-il une formation à l’utilisation d’un défibrillateur ?

Faut-il une formation à l’utilisation d’un défibrillateur ?

Le défibrillateur est cet appareil utilisé en cas d’arrêt cardiaque, permettant d’envoyer un choc électrique pour faire repartir le cœur. Parce qu’il doit être utilisé pendant les cinq à sept minutes qui suivent l’arrêt cardiaque, il est donc nécessaire d’agir rapidement. Selon la croix rouge française, chaque année en France, entre 40.000 et 60.000 personnes décèdent des suites d’un arrêt cardiaque. C’est pour réduire ce taux de mortalité que le défibrillateur a toute sa place auprès de tous. Bien qu’il soit automatique, il est prudent que chacun ait au moins les bases pour s’en servir aisément face à une situation urgente.

L’utilisation grâce à une formation

Très souvent, face à une situation urgente, les témoins paniquent. Ce qui fait perdre du temps et peut conduire à la mort de la victime. C’est pourquoi il peut être intéressant de suivre une formation. La formation permettra donc de se familiariser avec un défibrillateur, afin de maîtriser les bons gestes et garder son sang-froid face à la situation. Une formation réduirait considérablement le stress et permettrait une intervention rapide et plus efficace. Les réflexes à adopter et le moral sont alors importants ici. Ceci permettra non seulement de sauver des vies, mais aussi de réduire le taux de mortalité grimpant en matière d’arrêt ou d’insuffisance cardiaque.

A lire également : La pharmacie de garde pour obtenir rapidement de l’aide

Une utilisation à la portée de tous

Le défibrillateur est un appareil intelligent. Pas besoin d’une formation poussée en santé ou en secourisme pour l’utiliser. D’ailleurs, le décret de 2007 autorise toute personne à en faire usage. C’est ainsi que le système intelligent et automatique du défibrillateur vous guide, et assure la prise en charge de la victime tout le long de l’intervention. Vous n’avez qu’à allumer l’appareil et suivre les instructions vocales et visuelles. Alors, en fonction de l’état et du rythme cardiaque de la victime grâce aux électrodes, le défibrillateur saura quelle charge administrée ou pas s’il est automatique. Sinon, il vous indiquera où appuyer pour procéder à l’administration de la charge électrique.

A découvrir également : Pourquoi passer du temps avec son enfant ?

ARTICLES LIÉS