Accueil Bien-être Qui est le père de la méditation?

Qui est le père de la méditation?

méditation

La méditation est aujourd’hui une pratique largement répandue surtout pour le bien-être qu’elle offre. Toutefois, le fait que la pratique soit présente dans de nombreuses religions peut faire en sorte que son origine prête à confusion. Si vous êtes un pratiquant ou un futur adepte de la discipline, découvrez ici qui est le père de la méditation.

À l’origine de la méditation

La pratique de la méditation dans le bouddhisme a largement vulgarisé cette discipline. De ce fait, de nombreux pratiquants peuvent associer la pratique à cette religion. Néanmoins, ce ne sera pas le cas, ce qu’en témoignent les nombreuses découvertes des archéologues.

A lire également : Matins difficiles - 2 exercices pour en finir !

Des traces de la méditation datant de 2000 ans avant J.C remontent à l’ère de l’hindouisme dans la vallée de l’Indus. Malheureusement, il n’y a pas de fondateur connu pour cette religion qui semble toutefois être la première à pratiquer la méditation. On y retrouve surtout des sculptures montrant de pratiquants assis dans la position du lotus.

Ce ne sont que des siècles plus tard que Siddhartha Gautama fondateur du bouddhisme, développe la méditation telle qu’elle est connue aujourd’hui. Même si la création de la pratique ne lui revient pas, il est considéré comme l’un des piliers de la discipline.

A découvrir également : Un soutien moral pour vous aider dans n'importe quelle situation !

Les pères instigateurs de la méditation sont donc les hindous de la vallée de l’Indus localisée au nord de l’Inde. À ses origines, la pratique était réservée aux moines. Elle leur permettait d’avoir une meilleure connaissance de leur personne afin de mieux s’accomplir.

En le développant, le père du bouddhisme Siddhartha Gautama a participé d’une manière ou d’une autre à sa démocratisation la rendant accessible à tous.

Le déroulement d’un séjour méditation

Pour ses bienfaits, vous pourrez opter pour un séjour méditation qui peut durer entre 2 à 3 jours. Cependant, il faudra vous assurer de trouver le bon professionnel afin de profiter d’un accompagnement sur mesure. Pour cela, vous pourrez vous fier au bouche-à-oreille ou faire une recherche sur internet.

Par ailleurs, lorsque vous serez sur place, le type de méditation que vous aurez à pratiquer dépendra du mal dont vous souffrez. Il existe de nombreuses variantes de méditation permettant à chaque patient de profiter d’un accompagnement sur mesure. Si vous cherchez à faire le vide dans votre tête ou à déverrouiller vos canaux énergétiques, vous n’aurez pas à pratiquer le même type de méditation.

Toutefois, un séjour méditation sera important pour vous permettre d’avoir les bases nécessaires. Le professionnel peut vous aider dans la correction des postures par exemple. Par la suite, vous pourrez pratiquer en toute autonomie où vous le désirez.

Les avantages de la méditation

De nombreuses raisons peuvent vous pousser à pratiquer la méditation. En effet, la méditation est réputée pour agir sur le corps et l’esprit du pratiquant. Par exemple, en choisissant la variante qui vous convient, vous pourrez efficacement lutter contre les maux de l’esprit que sont :

  • L’anxiété,
  • La colère,
  • La confusion,
  • Le stress,
  • La dépression, etc.

Elle permet de vous vider l’esprit tout en canalisant vos émotions. Toutefois, ses effets ne concernent pas que l’esprit. Ainsi, vous pourrez y avoir recours pour augmenter l’immunité de votre organisme, lutter contre les courbatures, optimiser le fonctionnement de votre cerveau, améliorer le fonctionnement de votre cœur, etc.

En somme, la médiation, une pratique dont les hindous de la vallée de l’Indus en sont les instigateurs, permet de procurer un bien-être mental et physique.

ARTICLES LIÉS