Accueil Actualité Les risques liés à la consommation d’alcool

Les risques liés à la consommation d’alcool

De plus en plus de personnes s’adonnent à la consommation d’alcool. Or, même à faible quantité, cette boisson concourt au développement de plusieurs maladies telles que les cancers. Voici plus de détails sur les risques qui sont liés à la consommation d’alcool.

Le risque d’accident de la voie publique

La consommation d’alcool présente d’importants risques parmi lesquels le risque d’accident. En effet, l’alcool rallonge le temps de réaction d’une personne. Il réduit la résistance à la fatigue, la vigilance et les réflexes. De plus, il fausse considérablement l’estimation des distances, la vision et par conséquent, la coordination des mouvements.

A lire en complément : Pourquoi devenir praticien en psychogénéalogie ?

Il faut noter que l’effet désinhibant de l’alcool pousse le consommateur à moins considérer le danger. Celui-ci prend donc des risques tels que : rouler à grande vitesse, ne pas porter un casque et oublier de boucler la ceinture. De fait, le risque d’accident après avoir pris de l’alcool est très élevé. Et ce risque s’accroît selon le taux d’alcool présent dans le sang. Pour un taux compris entre 0,5 et 0,8 g/l, le risque est multiplié par 6. Lorsque ce taux va au-delà de 2g/l, le risque est multiplié par 40.

Les risques de cancers

Depuis 1988, le Centre international de recherche sur le cancer a déclaré l’alcool comme étant un cancérigène avéré. De fait, un verre d’alcool au quotidien peut conduire au développement des cancers. Et il faut préciser que l’alcool consommé importe peu. Il peut s’agir de bière, de vin ou d’alcool fort. Par exemple, près de 19% des cancers liés à l’alcool sont développés par des consommateurs qui boivent moins de 40g d’alcool/jour.

A lire en complément : Comment utiliser une cigarette électronique ?

En 2015 en France, 8% des cancers sont causés par la consommation d’alcool, ce qui équivaut à 28 000 cancers environ. Ces chiffres justifient le fait que l’alcool soit considéré comme la deuxième cause de cancers après le tabac. Parmi les localisations de cancers les plus retrouvées dans ce cas, on a les cancers de la bouche, du foie, du larynx et de l’œsophage.

Les troubles cardiovasculaires

Une consommation fréquente d’alcool augmente la pression artérielle et le risque d’hypertension. Dans le premier cas, l’effet est dose-dépendant. En revanche, dans le second cas, le risque augmente selon le sexe. Par exemple, chez les femmes, le risque s’accroît lorsque la consommation est supérieure à 30g/jour. Chez les hommes, chaque prise augmente le risque d’hypertension artérielle. Par ailleurs, notons que la consommation d’alcool favorise aussi les risques de fibrillation atriale et d’accidents vasculaires cérébraux. Parmi les autres risques, on a : le risque de dépendance, le risque de cirrhose et le risque de dépendance. À ceux-ci s’ajoutent les effets sur le cerveau tels que les troubles de la mémoire, de la concentration et de l’attention.

ARTICLES LIÉS