Accueil Actualité Urgence dentiste : que faut-il faire ?

Urgence dentiste : que faut-il faire ?

Une urgence dentiste n’est jamais plaisante. Le pire, elle apparaît souvent la nuit lorsque les cabinets dentaires sont fermés. Il est ainsi important de savoir agir, car la douleur peut être intense. Il est inutile de paniquer, car il existe quelques astuces vous permettant de tenir jusqu’à l’ouverture d’un cabinet. D’autres alternatives sont possibles si jamais l’urgence dentiste est insoutenable. Découvrez lesquels et surtout apprenez à identifier les cas les plus urgents.

Quels sont les types d’urgence dentiste ?

Il est important de savoir identifier une urgence dentiste les signaux dalerte à ne pas ignorer pour agir vite   . Les cas urgents en matière de dentition sont nombreux et apparaissent différemment chez une personne.

A découvrir également : Comment choisir son matériel de semis ?

Généralement une urgence dentiste est toujours accompagnée par une douleur aiguë, voire insoutenable pour certaines personnes. Elle peut se présenter avec une dent cassée ou qui tombe. Dans la plupart des cas, ces traumatismes sont causés par des chocs importants ou des accidents.

Votre mal de dents devient aussi un cas urgent lorsque la douleur persiste durant des jours. Vous commencez aussi à avoir une joue enflée ou de la fièvre. Dans ces cas-ci, il est recommandé de prendre rendez-vous pour une urgence dentiste auprès d’un cabinet dentaire fiable. 

A découvrir également : L’insuffisance veineuse et varices : zoom sur ces deux situations

Comment agir face à de telles situations ?

Lorsque les douleurs aux dents commencent à apparaître, il n’est pas toujours nécessaire d’aller voir le dentiste, surtout si c’est la nuit. Peu de cabinets ouvrent tard. En attendant le matin, vous pouvez essayer des méthodes simples comme rester assis confortablement. Évitez de vous allonger, car la pression pourrait intensifier la douleur.

Les boissons chaudes ou froides sont aussi à éviter tout comme le grignotage du côté où vous avez mal. Il est aussi possible de faire un bain de bouche anesthésiant et antiseptique, surtout si vous êtes allergique au paracétamol.

Dans le cas d’une dent cassée, il est important de garder le morceau et de l’emmener chez le dentiste. Atténuez la douleur en appliquant des compresses d’eau glacée sur la dent concernée.

S’il s’agit d’une dent qui tombe, essayez de la remettre en place après avoir rincé votre bouche avec de l’eau tiède. Un dentiste pourra s’en charger si vous n’y arrivez pas.

Que faire si les douleurs persistent ?

En cas de douleur persistante, il convient d’aller voir un dentiste en droit d’exercer. De nombreux praticiens acceptent les cas urgents, même si vous n’avez pas de rendez-vous. Cependant, vous devez être certain de la nature de l’urgence pour être reçu :

  • Traumatisme ;
  • Infection ;
  • Hémorragie ;
  • Et autres.

Aussi, pensez à vous rendre chez le praticien le plus proche si votre dentiste habituel se trouve loin de chez vous. Il vaut mieux être prise en charge rapidement, surtout en cas d’hémorragie. Confiez aussi uniquement vos dents à un praticien inscrit à l’annuaire de l’ordre national des chirurgiens-dentistes. Vous êtes certain de recevoir des soins efficaces et de qualité.

Par ailleurs, vous pouvez aussi vous rendre dans un hôpital pour une urgence dentiste. Cependant, tous les centres hospitaliers n’en disposent pas. Renseignez-vous avant de vous déplacer pour éviter des pertes de temps, d’énergie et de carburant. Les longs déplacements peuvent aussi vous fatiguer et accentuer la douleur.

ARTICLES LIÉS