Accueil Santé Rattachement d’un enfant majeur à une mutuelle santé : comment ça marche ?

Rattachement d’un enfant majeur à une mutuelle santé : comment ça marche ?

smiling boy wearing red polo shirt

Une mutuelle santé encore appelée assurance complémentaire santé permet de garantir une couverture optimale sous laquelle vous pouvez placer votre enfant majeur. Ainsi, plusieurs parents, soucieux de la protection de leurs enfants, se posent la question de savoir comment rattacher ces derniers à leur mutuelle santé. Nous vous expliquerons tout à travers cet article.

Les conditions pour rattacher son enfant majeur à une mutuelle santé

Avant d’expliquer le processus du rattachement de votre enfant majeur à une mutuelle santé, il est primordial de souligner dans quel cas cela est possible. En effet, il est bien possible que votre enfant majeur bénéficie du statut d’ayant droit pour être placé sous votre protection sociale. Mais cela n’est possible qu’à quelques conditions près. La première condition est que l’enfant doit être encore à votre charge pour des raisons précises.

A voir aussi : Bouton de fièvre : tous les traitements pour les herpès

Les raisons valables concernent notamment les cas de maladies chroniques qui ne permettent pas à l’enfant de travailler. Les enfants handicapés sont aussi acceptés par les compagnies d’assurances. De même, les enfants majeurs à la recherche d’emploi, en apprentissage ou qui continuent d’étudier peuvent aussi bénéficier de cette protection.

Dans le cas des étudiants, s’ils intègrent une faculté ou accèdent aux études supérieures, la demande ne fera qu’objet d’une souscription personnelle. Vous devez comprendre qu’excepter ces conditions, l’enfant doit souscrire à sa propre mutuelle santé pour sa protection. Un autre facteur qui conditionne le rattachement de votre enfant majeur à une mutuelle santé reste l’âge de ce dernier.

Lire également : Quelles sont les différences entre un médecin de garde et un service d'urgences hospitalières ?

L’écart accepté est l’âge inférieur à 20 ans, sauf les cas d’exception. Pour d’autres compagnies, elles mettent la barre à 25 ans au plus. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre conseiller pour comprendre les conditions acceptées.

Les démarches à suivre pour rattacher votre enfant majeur à une mutuelle santé

Les démarches à suivre pour effectuer le rattachement peuvent varier d’une compagnie à une autre ou du type de contrat. Si vous souscrivez une police privée, cette démarche vous sera plus souple en cas d’une mutuelle familiale. Par contre, en cas d’une police pour personne seule, vous aurez à demander à votre assureur une évolution vers la gamme famille.

Par ailleurs, la suite des procédures consistera à adresser une demande d’adhésion à votre assureur. Pour effectuer cette demande, vous pouvez faire appel au gestionnaire de votre contrat d’assurance. Il peut être l’assureur lui-même, le courtier en assurance ou le service RH. Toutefois, il est recommandé de transmettre une lettre de demande de rattachement à votre mutuelle santé. Pour transmettre cette dernière, vous devez intégrer certaines informations nécessaires que voici :

  • vos données suivies de votre numéro d’assuré ;
  • le but précis de la demande ;
  • la date à laquelle vous souhaitez que le rattachement se fasse ;
  • la copie de la carte d’assuré social de l’enfant que vous souhaitez rattacher.

Il est également conseillé de souligner dans la lettre si ce rattachement impacte ou non votre prime d’assurance. Dans le cas où cela impacterait la prime, vous recevrez votre tarification de la part de votre assureur. Cependant, vous devez reconnaître que même si le rattachement se déroule gratuitement, il implique généralement une surprime. Votre enfant rattaché n’aura pas à payer d’autres cotisations à part entière. Mais la surprime permet de vous couvrir avec ce dernier.

ARTICLES LIÉS