Accueil Seniors Gir 4 : ce qu’il faut savoir

Gir 4 : ce qu’il faut savoir

Gir 4 : ce qu'il faut savoir

À un âge donné, de nombreuses personnes n’arrivent plus à accomplir certains de leurs besoins quotidiens. Étant en perte d’autonomie, elles ont donc besoin d’assistance pour passer les dernières étapes de leur existence. C’est exactement là qu’intervient la notion de Gir pour déterminer le degré de dépendance de ces individus. Tout savoir sur le Gir 4.

Le GIR : qu’est-ce que c’est ?

Le Gir, c’est tout simplement la mesure référentielle pour évaluer le niveau de dépendance d’un individu avancé en âge. En fonction des facteurs bien définis, il évolue de 1 à 6. Le premier renvoie au degré de perte d’autonomie le plus accru pendant que le dernier, quant à lui, est relatif au niveau le moins considérable. En réalité, par Gir, il faut entendre le Groupe Iso Ressources. Il intervient plus précisément dans la concession de l’allocation personnalisée d’autonomie. Aussi, peut-il servir de mesure de référence dans le contexte des assurances dépendance. En dehors du Gir 1,6, on distingue également le 2, le 3, le gir 4 et 5.

Lire également : Pourquoi le gluten n'est pas bon pour la santé ?

Bref aperçu du Gir 4

Avant tout, retenez que le Gir est évalué selon les normes de grille AGGIR qui n’est rien d’autre que l’autonomie gérontologique groupes iso-ressources. Il est défini par un expert du domaine de la santé qui déterminera le degré de dépendance de la personne concernée. C’est donc à ce professionnel d’évaluer la possibilité pour celle-ci de jouir de l’APA.

En parlant du Gir 4, il prend en compte deux catégories d’individus. En effet, il correspond en premier lieu aux personnes ne pouvant pas se lever et se coucher d’eux-mêmes, mais qui, en dépit de tout, sont libres de tout mouvement au sein de leur local. Un soutien leur est parfois indispensable en cas d’autres situations semblables. En second lieu, le Gir 4 concerne également les personnes qui peuvent se déplacer, sans pour autant  pourvoir s’occuper de leur propre repas ou encore des activités corporelles. En définitive, il s’agit de ce fait des personnes qui ont besoin d’assistance.

A voir aussi : Pourquoi A-t-on de la graisse sur le ventre en vieillissant ?

ARTICLES LIÉS