Accueil Santé Est-ce que j’ai le droit à la CMU ?

Est-ce que j’ai le droit à la CMU ?

CMU

La Complémentaire Santé Solidaire est un dispositif mis en place pour couvrir les dépenses de santé d’une partie de la population. Partant de ce fait, tout le monde n’est pas disposé à en bénéficier. Si vous voulez savoir si vous avez le droit d’en tirer profit, lisez alors ce qui suit afin de vous fixer.

Oui, si vous résidez en France

Avant de vous poser la question de savoir si vous êtes éligible pour la CMU, vous devez vérifier que vous respectez les conditions établies. L’une d’entre elles est votre situation géographique.

A lire aussi : Comment faire face à une dent cassée en attendant le dentiste ?

Dans les faits, pour prétendre à cette aide, vous devez en premier lieu résider en France de manière légale et stable. La CMU n’est donc pas destinée pour un SDF ou pour une personne qui n’a pas de domicile fixe.

Par ailleurs et concernant la régularisation de la résidence en France, il existe des paramètres de vérification. Avoir la nationalité française ou bien être un ressortissant de l’Union européenne. Aussi, si vous provenez de l’espace Schengen, vous pouvez y recourir.

A lire également : Pourquoi prendre une mutuelle étudiante ?

La régularité de la résidence se justifie d’un autre côté par le titre de séjour. Toutefois, si vous êtes dans les démarches pour l’obtention de celui-ci, cela fait de vous un résident légal.

Si vous disposez des ressources en dessous d’un certain seuil

La CMU est avant tout une aide destinée aux personnes en situation de faible revenu. Si vous vous retrouvez dans ce cas de figure, vous êtes alors prédisposé à l’obtenir.

Il est tout de même important de noter qu’un seuil de revenus est défini dans ce cas. Celui-ci est calculé en fonction de plusieurs paramètres. Ainsi, il est pris en considération les ressources perçues l’année précédant la demande d’obtention de la CMU.

Dans les évaluations, certaines ressources ne sont pas comptabilisées comme le cas de l’allocation de la rentrée scolaire ou le RSA. Aussi, un autre critère pris en compte est le nombre d’occupants de la maison et sa situation géographique.

Ainsi, le plafond de revenu est fixé à 9962 euros pour une résidence avec une seule personne. Si le nombre de composants est 2, cela passe à 14 944 euros. Pour un nombre d’occupants allant de 3 à 4, la tranche de seuil de revenus est 18 000 euros et 20 921 euros.

Si vous êtes assuré

Pour savoir si vous êtes éligible à la CMU, vérifiez si vous disposez de l’assurance maladie. Ce critère est en effet indispensable avant toute prétention à l’aide.

D’ailleurs, l’organisme auprès duquel vous êtes censé vous diriger pour obtenir la CMU est une structure de l’assurance maladie. Vous devez de ce fait y souscrire avant d’entamer toute forme de procédure.

Procédure pour obtenir une CMU

CMU

L’obtention d’une CMU peut se faire de plusieurs manières. Soit, vous passez par une demande en ligne, soit vous utilisez un format papier. Dans tous les cas, vous êtes tenus de remplir un formulaire de demande de la CMU. Celui-ci exige un certain nombre de pièces justificatives.

Il convient tout de même de noter que le contenu de ce formulaire est le même avec celui de l’Aide à la complémentaire santé (ACS).

Concernant l’inscription en ligne, elle se fait sur le site ameli.fr que vous pouvez consulter via votre moteur de recherche. Une fois sur cette dernière, vous vous inscrivez ou bien vous vous connectez. Vous optez pour le premier cas si vous n’avez pas de compte sur le site.

Un autre point à souligner est que la demande doit se renouveler chaque année. Il est recommandé de l’amorcer 2 mois avant l’échéance.

Les différents soins de santé prise en charge par la CMU

La CMU prend en charge plusieurs dépenses de santé que la sécurité sociale ne couvre pas. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une prise en charge médicale, du remboursement des frais de consultation et ceux des soins dentaires. 

Pour les personnes qui ont des problèmes optiques et ne disposent pas des moyens pour bien se soigner, la CMU leur vient en aide. Avec ce dispositif, vous n’avez plus de souci à vous faire si vous avez un rendez-vous avec un ophtalmologue.

ARTICLES LIÉS