Accueil Santé La différence entre une infusion et une décoction

La différence entre une infusion et une décoction

infusion

Pour préparer du thé ou de la tisane, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs méthodes. L’infusion, la décoction et la macération sont les techniques les plus sollicitées. Elles présentent bien évidemment quelques différences, que ce soit sur le mode opératoire, les composants utilisés, le temps de conservation ou autre. Pour ce qui est des deux premières formes de préparation citées, voici les points de dissemblance que vous pouvez remarquer.

La différence au niveau du mode opératoire

Le premier axe sur lequel ces deux techniques de préparation sont différentes est celui en rapport au mode opératoire.

A lire également : Où acheter le meilleur CBD ?

Comment faire la décoction ?

Cette méthode est généralement utilisée pour les tisanes. Pour commencer, vous aurez avant tout besoin de réunir les composants nécessaires. Vous les disposez dans un récipient et vous y ajoutez de l’eau. Vous mettez ensuite l’ensemble sur le feu et vous laissez bouillir pendant quelques minutes. Pour le temps de préparation, il faut se référer aux recommandations suivant la tisane à concocter. Dès que c’est prêt, vous devez filtrer avant consommation.

Comment réussir une infusion ?

C’est la technique la plus utilisée pour faire les thés et les tisanes à base de plantes. Pour le faire, vous devez mettre de l’eau sur le feu. Une fois la température désirée atteinte, il faut verser le liquide sur les composants à infuser, préalablement disposés dans un récipient ou une théière. Vous devez ensuite laisser reposer quelques minutes, le temps indiqué en fonction du thé ou de la tisane. Pour finir, vous pouvez filtrer avant de boire.

Lire également : Peut-on vivre sans glande thyroïde ?

La différence au sujet des composants utilisés pour chaque méthode

infusion

La décoction et l’infusion sont également deux techniques qui se différencient sur les composants régulièrement utilisés. En effet, chaque méthode est adaptée à une catégorie donnée d’éléments de nature végétale. De manière générale, la première forme de préparation convient aux parties dures tandis que la seconde est appropriée aux composants fragiles à une forte température.

De ce fait, la décoction se fait souvent avec les graines ou les racines. Il est de même recommandé de recourir à cette méthode quand il s’agit de faire la tisane à base d’écorces, de coques ou de tiges. Les zestes et les rhizomes et bien d’autres sont aussi utilisés comme composants pour concocter les préparations par la décoction.

Dans le cas de l’infusion, elle est généralement pratiquée quand il s’agit de plantes, de feuilles ou encore de fleurs. Tout constituant végétal en mesure de perdre la grande partie de ses principes actifs par une préparation sur le feu se retrouve également dans ce lot.

La différence en rapport aux propriétés conservées

La décoction tout comme l’infusion permettent de ressortir les principes actifs des composants végétaux utilisés lors de la préparation. Les deux méthodes vous donnent la possibilité de jouir pleinement des bienfaits dont disposent les éléments ayant servi. La différence se situe surtout au niveau des propriétés conservées à l’issue de chaque opération.

Dans le cas de la décoction, il faut s’attendre à avoir uniquement les substances bénéfiques qui se manifestent après exposition à une forte chaleur. A contrario, l’infusion permet de ressortir seulement les principes actifs les plus volatils. Ces derniers sont souvent incapables de survivre dans les conditions d’une température élevée.

La différence sur le temps de conservation

Que ce soit l’infusion ou la décoction, vous avez la possibilité de conserver les préparations obtenues de ces deux méthodes. Seulement, le temps de conservation diffère selon la technique utilisée. Il faudra par exemple se contenter de garder au réfrigérateur un mélange infusé pendant un ou deux jours au plus. Quant à la tisane ou au thé issu de la décoction, il est possible d’en faire la conservation sur plusieurs jours. Tout comme dans le premier cas, il faut penser à mettre le produit au frais.

En somme, la décoction et l’infusion sont deux méthodes de préparation différentes à bien des égards. Avec les précisions mentionnées plus haut, vous avez à présent connaissance de quelques-uns des points de dissemblance des deux techniques.

ARTICLES LIÉS