Accueil Santé Exercice concentrique mollet : les erreurs à éviter

Exercice concentrique mollet : les erreurs à éviter

Exercice concentrique mollet les erreurs à éviter

Les exercices concentriques font parties des mouvements que l’on fait fréquemment à la salle de sport, lorsque vous prenez un poids ou que vous contractez vos muscles. C’est l’un des types d’exercices les plus recommandés pour muscler les mollets. Toutefois, il y a des précautions à prendre ainsi que des erreurs à ne pas commettre au cours des exercices concentriques mollet. Découvrez l’essentiel sur cet exercice ainsi que les erreurs à ne pas commettre lors de sa pratique.

Exercice concentrique des mollets : en quoi cela consiste ?

L’exercice concentrique est l’un des différents types de contractions musculaires que les sportifs utilisent régulièrement sans forcément savoir de quoi il s’agit. C’est un mouvement musculaire dont l’efficacité pour entraîner les mollets a déjà été prouvée.

A voir aussi : Quel produit pour traiter le psoriasis ?

L’exercice concentrique est celui, au cours duquel il y a un déplacement volontaire des leviers de telle sorte que, les différentes insertions musculaires misent en mouvement, ont tendance à se rapprocher. Il consiste en une action volontaire et contrôlée qui se calque sur l’effort à fournir.

Durant les exercices concentriques du mollet, les deux extrémités des muscles qui le composent, se rapprochent l’une de l’autre et les muscles gagnent en volume. D’où la solidité des mollets et leur résistance au choc, qui sont fortement recherchées.

Lire également : Est-ce que j'ai le droit à la CMU ?

Ce type d’exercice, encore appelé phase positive, est très simple à effectuer. Il accélère votre prise de masse musculaire et optimise vos qualités de force. C’est un mouvement qu’on retrouve dans certains exercices cibles pour les mollets.

Quels exercices faut-il pratiquer pour muscler les mollets

Les coaches expérimentés proposent une multitude d’exercices pour muscler les mollets : les donkeys, les extensions à la presse à cuisses, oblique. De même, il y a certaines astuces qui peuvent vous aider à avoir des mollets gros et solides.

Lors de vos séances d’entraînement sportif, n’hésitez pas à varier les vitesses et les charges si vous faites de la marche. Ce sport est connu particulièrement pour faire travailler les mollets à fond. Pensez à faire des super sets pour développer vos mollets. Faites-en des séries courtes et des séries longues au cours de la même séance.

Exercice concentrique mollet les erreurs à éviter

L’étirement est également un moyen astucieux pour faire grossir les muscles de vos mollets. Au cours des différents exercices concentriques, n’hésitez pas à retenir la charge durant tout le temps nécessaire avant de bien étirer vos mollets.

Comme autre astuce, pensez à faire la technique de la contraction maximale lorsque vous pratiquez l’activité phare de musculation des mollets. Il s’agit précisément du peaking. En arrivant à la fin de la phase concentrique, vous pouvez essayer de retenir la charge pendant 3 secondes et redescendez sur 3 secondes également. Cette contraction concentrique maximale fera raccourcir vos muscles du mollet et les fera gagner rapidement en volume.

Quelles sont les erreurs à éviter au cours d’un exercice concentrique des mollets ?

Renforcer ses mollets, est une bonne décision, mais il y a des précautions à suivre et surtout, des erreurs à ne pas commettre.

La première est d’éviter les mauvaises approches. En effet, lorsque vous marchez tous les jours pour faire vos courses, vos mollets sont sollicités à chacun de vos pas. Étant habitué à ce rythme doux, il faudra alors trouver un moyen délicat pour les surprendre lors d’une activité sportive intense.

La négligence du soléaire est une erreur souvent commise par de nombreux sportifs. Ils se concentrent uniquement sur les autres muscles des mollets, les muscles jumeaux également appelés muscles gastrocnémiens. Pour remédier à cette erreur, il est donc vivement recommandé de les travailler tous afin d’avoir des mollets harmonieux. Si vous souhaitez atteindre le soléaire de vos mollets, privilégiez les exercices pendant lesquels le genou est plié à 90 degrés. Pensez à l’élévation des talons assis en 15 et 25 répétions.

Une autre erreur à ne pas commettre est de ne pas varier l’entraînement. Même si les exercices pour travailler les mollets ne sont pas nombreux, il est vivement recommandé de les varier pour éviter que les mollets ne finissent pas, par s’y habituer. À la fin de chaque séance, et entre chaque série d’exercices, pensez à étirer les mollets pour éviter une perte de mobilité, et favoriser la récupération musculaire.

ARTICLES LIÉS